European Boating Industry

The SeaCleaners devient partenaire de la navigation de plaisance européenne.

L’industrie de la navigation de plaisance est tributaire de la santé des mers. C’est pourquoi l’EBI, l’organisation qui représente le secteur de la navigation de plaisance en Europe, s’engage avec détermination à réduire la pollution marine et à sensibiliser les plaisanciers et le grand public à ce fléau.

The SeaCleaners est un partenaire naturel de l’EBI, compte tenu de ses engagements en matière de sensibilisation, de protection de la biodiversité, de collecte des déchets plastiques et d’observation scientifique. A travers leur partenariat inédit, basé sur un protocole d’accord, les deux organisations vont promouvoir des activités communes.

 

Dans le cadre de cette collaboration, The SeaCleaners développera des outils pédagogiques, tels qu’un « manuel de collecte des déchets plastiques ». Ce livret sera distribué aux plaisanciers pour les inciter à agir contre ce fléau qui a un impact mortel sur la biodiversité marine et contamine les eaux côtières ainsi que la haute mer.

 

Les équipes scientifiques de The SeaCleaners travailleront également avec EBI pour promouvoir les meilleures pratiques.

Les entreprises et les plaisanciers seront invités à participer au programme d’observateurs volontaires mis en place par The SeaCleaners en 2019. Dans le cadre de ce programme, ils effectueront des missions d’observation de la pollution plastique flottante dans les régions du monde les plus touchées par ce phénomène. Les observations seront traitées, analysées et utilisées pour créer une base de données de référence sur la pollution plastique mondiale. Cela permettra d’améliorer la pertinence des politiques publiques, sur terre ou en mer, visant à réduire la pollution plastique et à protéger la biodiversité marine.

 

Les entreprises du secteur de la construction navale et de la fabrication d’équipements auront la possibilité de contribuer à la construction et à l’aménagement du Manta, premier navire hauturier capable de collecter et de traiter en masse les déchets océaniques flottants avant qu’ils se décomposent et pénètrent dans l’écosystème marin, grâce à son usine embarquée.

Des actions conjointes de sensibilisation et de communication visant à soutenir les institutions européennes dans leurs initiatives de réduction des déchets marins et de transition vers une économie circulaire seront également mises en œuvre.

 

Jean-Pierre Goudant, président d’EBI, explique : « L’Union européenne a estimé le coût des dommages environnementaux causés par la pollution plastique en Europe à 22 milliards d’euros jusqu’en 2030. Nous sommes convaincus que tous les acteurs maritimes doivent s’engager résolument contre la pollution plastique. Grâce à notre collaboration avec l’ONG The SeaCleaners, nous sommes fiers de franchir une nouvelle étape en soutenant un grand projet et en donnant à l’industrie l’accès à des ressources concrètes pour agir ».

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email