Le plastique, c’est dramatique ! – Elmer Food Beat – 2019

« Alors prends tes copains, remue-toi la culotte »
et rejoins Elmer Food Beat et The SeaCleaners !

Un discours fédérateur, une envie d’agir, un message porteur d’espoir… sans oublier une bonne dose d’humour et de dérision, il n’en fallait pas plus pour réunir Elmer Food Beat et The SeaCleaners autour d’un projet commun. Celui de la reprise du célèbre tube “Le plastique, c’est fantastique” dans une version dédiée au projet Manta d’Yvan Bourgnon : “Le plastique, c’est dramatique” !

Les temps ont bien changé. Ce plastique si fantastique dans les années 90 a pris du plomb dans l’aile au regard des pollutions dans les océans qui menacent les écosystèmes. Sensible aux impacts de la pollution plastique et à la mobilisation des équipes de The SeaCleaners sur le sujet, Elmer Food Beat apporte son soutien au projet MANTA, bateau géant conçu pour dépolluer les océans.

Le mot d’YVAN BOURGNON
Président-Fondateur de The SeaCleaners
“ Depuis le début du projet Manta et la médiatisation de la pollution plastique, pas une semaine ne passe sans que le tube « Le plastique, c’est fantastique » ne soit repris en illustration sonore. Détournée de son objectif d’origine, la lutte contre le sida, cette chanson est un véritable hymne d’engagement pour de nombreux Français. Cette nouvelle version dédiée au projet MANTA afin de mettre en lumière les impacts de la pollution plastique est le plus beau cadeau qu’ils puissent nous faire.
J’en suis personnellement très ému et fier pour le travail déjà accompli par l’équipage de The SeaCleaners. Avec cette chanson nous avons de quoi nous remuer les fesses pour lutter efficace- ment et dès à présent contre ce fléau qui touche toute la planète ! »

Le mot d’ELMER FOOD BEAT
“ Initier une telle opération de nettoyage peut paraître fou par rapport à l’énormité de la tâche à accomplir, mais Yvan Bourgnon a décidé de relever le défi avec son projet MANTA. Leur professionnalisme et leur dynamisme communicatif nous ont séduits dès la première rencontre et nous avons accepté ce projet de reprise du « plastique, c’est fantastique », avec l’accord de l’auteur Kelu, car aujourd’hui le plastique c’est dramatique (même si au bout du « kiki », il reste d’actualité bien évidemment) !

Bien d’autres initiatives existent pour tenter d’enrayer ce fléau mais celle d’Yvan nous a particulièrement touchés. Concrète et forte du savoir d’un homme d’exception à la barre, car nous sommes tous concernés et c’est ensemble que nous devons réaliser cette aventure !
Avec humilité et conviction, nous soutenons l’association The SeaCleaners… et reprenons en chœur « tous au MANTA avec Yvan Bourgnon !!! »

LE PLASTIQUE C’EST DRAMATIQUE
(Luc Boisseau / Laurent Lachater / Elmer Food Beat)

Beng beng t’as le coeur à l’envers
Tous ces déchets qui finissent au fond des criques
Tu sais que pour sauver la mer
Il faudrait en finir avec le plastique

Ouh hi hou …..

Beng beng si t’as besoin de potes
Lorsqu’il est temps de passer à l’action
Prends tes copains remue toi la culotte
Si tu veux aller nettoyer les grands fonds

D’abord il faudrait des bateaux écolos
Toute une flottille pour nettoyer les eaux
C’est surement là que se trouve la solution
Si demain tu veux admirer les poissons… tous au Manta avec Yvan Bourgnon

Le plastique c’est dramatique
Le caoutchouc super fou
Nous l’affirmons sans problème oui c’est mauvais pour les baleines
Le plastique c’est dramatique
Le caoutchouc super fou
C’est une question de respect… sauvons la mer de nos rejets

Oui oui ça fout bien les chocottes
De choper la mort et d’avoir des regrets
Vraiment trop nul ce qui se passe sur nos côtes
On vaut mieux que ça c’est dans notre intérêt

Il faut de suite affréter plein de bateaux
Car le temps presse on est pris par le cou
Fais pas comme si tu l’avais pas su plus tôt
Si demain tu veux admirer les poissons… bienvenue au club avec Yvan Bourgnon

Le plastique c’est dramatique
Le caoutchouc super fou
Nous l’affirmons sans problèmes oui c’est mauvais pour les baleines
Le plastique c’est dramatique
Le caoutchouc super fou
C’est une question de respect… sauvons la mer de nos rejets

Et puis ne serait-il pas un peu trop facile
De taire la chose de ne rien faire jusqu’au bout
Sans se faire biaiser sans jouer les victimes
Faut prendre ses gants on est d’dans jusqu’au cou… avec nous

Le plastique c’est dramatique
Le caoutchouc super fou
Nous l’affirmons sans problèmes oui c’est mauvais pour les baleines
Le plastique c’est dramatique
Le caoutchouc super fou
C’est une question de respect… sauvons la mer de nos rejets

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email