100th Anniversary of Macromolecular Science Viewpoint: Needs for Plastics Packaging Circularity

Flagmr
Must Read
Catégorie : Politiques & Réglementations
Date :21 octobre 2020
Avis TSC : Cet article a été rédigé par deux auteurs qui travaillent dans la société Milliken, qui est l’un des grands fabricants américains de matériau plastique. À la question de l’économie circulaire appliquée à la filière plastique, ils apportent leur expertise très pointue dans le domaine technique. Leurs observations générales sont que de nombreux manques existent à tous les niveaux de la conception au recyclage final des matières, en passant par toutes les étapes du tri, du nettoyage et de la vérification de la qualité des matières tout au long de la chaîne. Cet article est donc une excellente revue de l’état de l’art sur le sujet. Une boucle d’économie circulaire n’est pas uniquement une chaîne linéaire d’utilisation des matières qui reboucle à son point d’origine, mais plutôt une série d’opportunités de réinjecter de la matière ou de l’énergie dans le processus de fabrication. Par exemple, des déchets plastiques de bonne qualité, juste après l’étape de tri, peuvent être réinjectés dans la fabrication des objets en mélange avec du polymère neuf. C’est une première possibilité, si la qualité n’est pas suffisante, une étape de purification peut être ajoutée avant de réutiliser cette matière. Si la qualité est toujours inférieure aux spécifications, une dépolymérisation de la résine peut être envisagée, dans ce cas ce sont les monomères qui sont réinjectés au mélange avec les monomères neufs. Dans le cas où là dépolymérisation n’est pas possible, une conversion chimique est alors envisageable en constituants chimiques élémentaires ou en énergie, qui sont ensuite utilisés dans la chaîne de fabrication. Ce processus peut être décliné suivant les types de résines et les applications. L’étape de purification est souvent critique pour les matériaux triés, car parmi les causes importantes de rejet on trouve les propriétés mécaniques de la résine insuffisantes, la couleur, l’odeur, l’aspect visuel… Cette étape ne peut pas régler tous les problèmes, certains doivent être pris en compte au moment de la conception des matériaux. Dans toute cette approche, l’analyse du cycle de vie constitue un outil très utile pour garder une vue globale sur la mise en place de nouveaux processus et de leurs impacts. La motivation des consommateurs à adopter des comportements de recyclage de qualité est aussi abordée au travers des expériences menées pour donner une valeur aux déchets sous forme de consignes ou d’autres systèmes. Un tri à la source de bonne qualité améliore notablement le rendement de la boucle de recyclage.
Billiet, Stijn; Trenor, Scott R.
ACS Macro Letters : 9 (DocId: 9) 1376–1390.
Plastic packaging has gained an increasing amount of attention in all aspects of society. Over the past several decades, plastics became the material of choice due to their excellent properties, performance, and economics, but the end of life of plastics is not well managed. This has led to plastic waste in our environment, especially the oceans, rivers, and estuaries, driving legislative, industrial, and voluntary initiatives to make the necessary pivot to circularity. While the plastics recycling industry has made many advances in its relatively short life, there are still many technical and societal hurdles to be overcome. The goal of this work is not to provide a complete review of recycling as it pertains to circularity, but rather to highlight the technical gaps that need to be collaboratively addressed by the entire plastics community to achieve circularity. Each stage along the path, from design of packaging and materials of construction to sortation, recycling, and reprocessing are ripe for innovation. The most relevant issues are introduced to provide a starting point for research across all fields of polymer science to aid in reducing the environmental impact of plastic packaging waste.