Ateliers pédagogiques : les bénévoles de The SeaCleaners s’engagent pour la jeunesse.

The SeaCleaners sensiiblisation

Marie-Anne et Flavie sont toutes deux bénévoles au sein de The SeaCleaners et animent des ateliers éducatifs auprès des jeunes publics, en classe ou lors d’événements périscolaires. Regards croisés sur les enjeux de la sensibilisation des plus jeunes. 

Marie-Anne suit l’association depuis 2018, et a sauté le pas en 2019 en rejoignant la délégation The SeaCleaners de Loire-Atlantique. Sa motivation ?

Je trouvais important de sensibiliser tout le monde et pas seulement les habitants des côtes, à côté des plages. Il faut montrer à tous que quoi qu’il arrive, où que l’on soit, un déchet sauvage finit dans l’océan.” 

Elle anime des ateliers de sensibilisation auprès des enfants et des jeunes : Les missions consistent en 2 parties : il y a des ramassages autour de l’école pour que les enfants puissent se rendre compte physiquement de l’impact de la pollution” et “des actions de sensibilisation en classe avec des jeux, des prises de parole,” ajoute Flavie.  

Flavie fait partie de l’association depuis 1 an “Je me suis inscrite au sein de l’antenne de Lille après une conférence tenue par Yvan Bourgnon dans ma fac. Aujourd’hui, je gère les actions de sensibilisation de TSC dans ma ville.” 

Ces ateliers ont pour objectif de donner les clés aux plus jeunes pour comprendre la pollution plastique marine et de les éclairer sur les moyens qui sont à leur portée pour lutter contre ce fléau.

“L’action est réussie quand les enfants disent qu’ils ont envie de changer leurs habitudes, qu’ils veulent nettoyer les plages, quand ils font part de leur envie de changement des mentalités ou quand ils viennent voir les bénévoles pour les remercier de leurs échanges.” ”

Marie-Anne Bénévole The SeaCleaners

Et, en sensibilisant les enfants, Marie-Anne et Flavie savent que ce sont des familles entières qu’elles touchent : “Les enfants donnent beaucoup l’exemple à leurs parents, avec les mégots de cigarette par exemple, ils savent que les petits gestes peuvent avoir un impact sur la planète.” 

Alors, désabusée, la jeunesse ? Pas du tout, répond Flavie : “La jeune génération est très sensible aux problèmes liés à l’environnement, tous milieux confondus. Ils sont souvent étonnés de savoir que l’océan est pollué et ne comprennent pas pourquoi. Ils sont intéressés par le sujet et posent des questions.”  

L’enjeu de ces ateliers pédagogiques et ludiques est donc crucial pour accompagner les enfants dans la prise de conscience. Ces animations portent des messages de sensibilisation optimistes autour de la biodiversité océanique, l’importance de protéger les océans et les moyens de lutter concrètement contre la pollution plastique océanique. Et c’est par l’expérience du terrain que le jeune public intègre le mieux chacun de ces messages. Il faut surtout intensifier les actions de nettoyage car c’est avec cela que les enfants se rendent vraiment compte des impacts de la pollution.”  

 

Comment aller encore plus loin ? Flavie et Marie-Anne sont d’accord : actions de dépollution en mer et sensibilisation à terre sont des solutions complémentaires pour lutter contre la pollution plastique marine. Pour elles, il est important de sensibiliser également un public adulte, en entreprise. Et les demandes du secteur privé, qui continuent d’affluer malgré la Covid, abondent dans ce sens.  

Les actions en mer sont essentielles mais ne font pas tout. Ce qui se passe sur le territoire aussi est important, le plus important est de changer les mentalités pour changer sur le fond. Il est également important et nécessaire de sensibiliser les responsables d’entreprises“, “Nous avons déjà beaucoup de ressources à disposition. Il faut pousser les démarches plus loin et aller dans les entreprises et les écoles car elles sont de plus en plus en demande. Les animations sont primordiales pour faire passer un message.

Pour les 1500 bénévoles impliqués dans la défense des océans avec The Sea Cleaners, nombreuses sont les solutions à mettre en œuvre contre la pollution plastique en mer. Outre la sensibilisation, l’organisation d’événements, les collectes, la documentation scientifique des zones polluées, le lien avec les communautés locales…sont autant d’actions concrètes qui font la différence au quotidien, et pour l’avenir de nos enfants.  

Comme le souligne Flavie, chaque action compte. “Je remercie tous les bénévoles qui s’engagent auprès de TSC, il ne faut jamais penser qu’une action est petite, elles sont toutes très importantes et il faut continuer à les mener ensemble.”   

Envie de vous engager en tant que bénévole et organiser des actions près de chez vous ?  
https://www.theseacleaners.org/fr/benevolat/