Du plastique ! Mais combien ? D’où vient-il ? En amont de la table ronde « An Abyss of Plastic Wisdom, A Solutions-Oriented Dialogue »

Le 19 novembre prochain, The SeaCleaners organisera une table ronde exceptionnelle « An Abyss of Plastic Wisdom, A Solutions-Oriented Dialogue », au sein du laboratoire de l’initiative des Nations Unies : UN Decade “A Clean Ocean”.

UNDecade-roundtable
A roundtable organized by The SeaCleaners

Lors de ce moment de débat, accessible en ligne, The SeaCleaners rassemblera un panel inédit de scientifiques, décideurs politiques, acteurs de l’industrie et des médias pour échanger sur l’identification des solutions scientifiques comme technologiques, et affiner notre compréhension des plastiques et de leur chaîne de valeur. 

Dans le même temps, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) vient de publier le rapport « De la pollution à la solution – Une évaluation mondiale des déchets marins et de la pollution plastique ».  

En amont de la table ronde, The SeaCleaners décrypte trois des enjeux abordés dans ce rapport :  

  1. Les flux de plastique : Du plastique ! Mais combien ? Et d’où vient-il ?
  2. L’impact du plastique sur la biodiversité
  3. La dégradation des déchets plastiques en macro & micro plastiques 

Les plastiques sont devenus un marqueur de l’ère géologique actuelle : l’Anthropocène, et ils ont donné leur nom à un nouvel habitat microbien connu sous le nom de plastisphère. 
La production mondiale cumulée de plastique primaire entre 1950 et 2017 est estimée à 9,2 milliards de tonnes et devrait atteindre 34 milliards de tonnes d’ici 2050. 

A ce jour, il est estimé que cette production mondiale a généré près de 7 milliards de tonnes de déchets plastiques. Sur ce volume de déchets plastiques, moins de 10% ont été recyclés.

“Sans action urgente, les 11 millions de tonnes de plastique qui entrent actuellement dans l'océan chaque année tripleront au cours des vingt prochaines années. 

Cela signifierait qu'entre 23 et 37 millions de tonnes de plastique se déverseraient dans l'océan chaque année d'ici 2040. 

Cela équivaut à 50 kilogrammes de plastique par mètre de côte dans le monde ”

UNEP De la pollution à la solution - Une évaluation mondiale des déchets marins et de la pollution plastique, 2021

Ce sont les mots de l’UNEP pour résumer l’urgence liée aux problématiques du plastique.
A la lumière de ces données, le rapport de l’UNEP insiste sur l’importance cruciale de réduire le volume des flux de déchets incontrôlés ou mal gérés se déversant dans les océans et d’augmenter le niveau de recyclage.

Du plastique ! Mais combien ? Et d’où vient-il ?

Des plastiques ont été trouvés du sommet du mont Everest à la fosse des Mariannes, dans la glace, l’eau douce, les lacs, les rivières, les océans et l’air (macro plastiques, microplastiques et nano plastiques). Mais d’où vient ce plastique et comment estimer la part de volume qui atteint l’océan ?  

Les sources sur l’origine des déchets plastiques sont claires et bien illustrées dans la figure suivante : 

Major sources and sinks of microplastics and marine litter - Credit UNEP
Major sources and sinks of microplastics and marine litter - Credit UNEP

Les principales sources de déchets marins et de pollution plastique sont d’origine terrestre (par opposition aux activités maritimes) et le PNUE estime que 80 % des déchets marins proviennent de sources terrestres. Nous devons donc d’abord mieux contrôler les voies terrestres.  

Selon le rapport actuel, les trois quarts des 7 000 millions de tonnes cumulées de plastique produites qui sont devenues des déchets entre les années 1950 et 2017, soit 5 250 millions de tonnes, ont été jetées et placées dans des décharges. Elles font donc partie du flux de déchets incontrôlés et mal gérés, ou ont été jetées ou abandonnées dans l’environnement, y compris en mer.  

La production mondiale devrait augmenter et atteindre 11 milliards de tonnes par an d’ici 2050 si nous poursuivons notre trajectoire sans mesure drastique 

Une connaissance plus approfondie des sources et des voies d’acheminement des déchets mal gérés permettrait d’atténuer le problème grâce à des solutions telles que : 

– Le placement stratégique d’équipements de collecte de déchets 
– La sensibilisation des communautés
–  La meilleure compréhension des sources de déchets. 

Pour les ONG qui recherchent des solutions curatives comme The SeaCleaners, il est de la plus haute importance de déterminer où se trouvent les nappes de plastiques. Une combinaison d’observations sur site, liées aux observations satellitaires et aux estimations et prédictions des dérives possibles des nappes à partir de modèles, nous donne des éléments factuels permettant d’agir efficacement et de manière ciblée avec des moyens de collecte, et de réhabiliter autant d’écosystèmes que possible en un minimum de temps.

Pour en savoir plus, retrouver l’article SeaView : Du plastique ! Mais Combien ? Et d’où vient-il ? 

« An Abyss of Plastic Wisdom, A Solutions-Oriented Dialogue », table ronde The SeaCleaners, laboratoire de l’initiative des Nations Unies : UN Decade “A Clean Ocean”.  

19 novembre 2021  

Heure : 11:00am-1:00pm (Central European Time) 

Evénement en ligne – Accès gratuit sur inscription

Toutes les infos et inscription