La fondation Belem et l’association The SeaCleaners, partenaires pour la préservation des océans

Vendredi 5 novembre, la fondation Belem armateur du trois-mâts Belem et l'association The SeaCleaners qui se bat sur tous les fronts pour réduire la pollution plastique marine, ont signé une convention de partenariat visant à mutualiser leurs forces pour préserver les océans.

Christelle de Larauze, déléguée générale de la Fondation Belem :

« En 1896, lorsque le Belem a été mis à l’eau, personne ne pouvait imaginer que 125 ans plus tard, l’océan serait à ce point pollué. Ce trois-mâts propre, toujours gréé à l’ancienne avec 22 voiles, est l’un des plus forts témoignages de l’impact positif, durable et respectueux, de l’homme sur son environnement maritime. La fondation s’engage aujourd’hui aux cotés de The SeaCleaners pour sensibiliser les amoureux du Belem à changer leurs comportements afin de lutter contre la pollution plastique de l’océan. »

Yvan Bourgnon, navigateur, Président-fondateur de The SeaCleaners :

« Derrière la majesté du trois-mâts, on a tendance à oublier que le Belem est probablement l’une des meilleures écoles de voile pour adultes au monde. Je suis convaincu que tous ceux qui, comme moi, ont l’océan qui coule dans leurs veines et souhaitent naviguer, doivent aussi apprendre à préserver les mers du fléau de la pollution plastique. The SeaCleaners est fier de mettre son expertise au service du Belem pour que chaque navigant et chaque visiteur de ce navire exceptionnel soit sensibilisé à cette problématique et apprenne à mieux protéger cet écosystème essentiel. »

Ce partenariat se traduira par des actions concrètes et conjointes :

  1. En mer, plusieurs fois par an, un conférencier The SeaCleaners embarquera à bord du Belem en mer pour des actions de sensibilisation à la pollution plastique à destination du grand public et de l’équipage professionnel à bord.
  2. Lors des escales du Belem, des animations seront mises en place à quai pour sensibiliser le public et des conférences scientifiques seront organisées sur le pont du Belem à destination du grand public et d’entreprises.
  3. A destination du public scolaire : un livret éducatif contenant des jeux, des quiz, des informations clés sur le plastique, permettra de sensibiliser les adultes de demain à la nécessité de préserver les océans.

Chaque année, 9 à 12 millions de tonnes de déchets plastiques se retrouvent dans les océans, provoquant des dégâts irréparables sur la biodiversité et les écosystèmes, détruisant la biodiversité et tuant 1,5 million d’animaux marins, par étouffement, strangulation ou ingestion.

A propos de la Fondation Belem :

Construit et lancé à Nantes en 1896, le trois-mâts Belem a connu plusieurs vies : navire de commerce français, puis yacht de plaisance britannique, enfin navire-école. Le Belem a été racheté par les Caisses d’Epargne en 1979, puis confié en 1980 à la fondation Belem, créée pour assurer sa conservation dans le patrimoine maritime de la France et son exploitation comme navire-école ouvert à tous. Le rachat et le retour en France du Belem fut la première action de mécénat d’ampleur nationale des Caisses d’Epargne. Le soutien à la fondation Belem est aujourd’hui encore, 40 ans plus tard, le plus important engagement des Caisses d’Epargne en faveur du patrimoine.

Le Belem en quelques chiffres :