Sur le terrain : mission d’observation à Bali et Jakarta

La guerre aux déchets plastiques est déclarée en Indonésie !

Dans ce pays, le 2ème le plus touché au monde par le fléau de la pollution plastique, le gouvernement s’est fixé l’objectif de réduire la production de déchets de 30% et la pollution marine par les plastiques de 70% d’ici à 2025.

En parallèle, un nombre croissant d’organisations de la société civile unissent leurs forces pour créer un Mouvement zéro plastique, afin de réduire les rejets de plastique dans l’environnement et sensibiliser les communautés locales.

A travers son projet MAPP (Mobula Against Plastic Pollution), The SeaCleaners s’inscrit résolument dans cette double dynamique gouvernementale et associative, et a entrepris de travailler en synergie avec les acteurs de terrain pour mutualiser les compétences et lutter plus efficacement.

C’est dans ce cadre que deux membres de notre équipe, Alice DARONDEAU et Antoine ICHE, respectivement ingénieure environnement au sein de notre pôle Opérationnel et ingénieur développement chez Manta Innovation, ont mené une mission exploratoire de 4 semaines sur le terrain à Jakarta et dans la région de Denpasar (Bali), où auront lieu nos premières opérations de dépollution.

Clean-ups en mer et à terre, repérages, écoute des besoins, diagnostic de l’existant, échanges avec les acteurs locaux : retour en images sur une mission « listen and learn » riche en enseignements, en 3 temps forts.

Clean up de la mangrove de Denpasar avec l’association Sungai Watch

Créé en 2020 par Gary, Kelly et Sam Bencheghib à Bali, Sungai Watch compte aujourd’hui 55 bénévoles « guerriers des rivières » passionnés, qui travaillent chaque jour à créer des solutions pour empêcher le flux de pollution plastique d’aller vers l’océan. A travers des clean up réguliers dans les mangroves, la conception de simples barrières à ordures et l’exploitation d’un système de collecte, de tri et de recyclage, ils ont créé une approche évolutive pour lutter contre la pollution plastique. Ils se donnent pour mission d’installer 1000 barrières avant de la fin de l’année 2023.

Aux côtés des volontaires de Sungai Watch, Alice et Antoine ont participé à une collecte de déchets dans la mangrove de Denpasar, afin d’évaluer la situation sur place, mesurer l’ampleur de la pollution qui étouffe les mangroves de la région, et discuter de la manière dont le MOBULA 8 pourra compléter l’action terrestre de Sungai Watch, grâce à son action de nettoyage dans l’eau.

Résultat : 700 kilos de déchets ont été ramassés en 2 heures !

Clean up en mer avec la Marine indonésienne à Jakarta

En toute première ligne du combat contre la pollution des milieux aquatiques, la Marine indonésienne a officiellement lancé le 8 septembre dernier le Mouvement National pour une mer propre qui réunit de très nombreux pouvoirs publics et institutions. Le coup d’envoi a été spectaculaire : rien de moins que la plus grande opération de ramassage de déchets en mer de l’histoire du pays, se déroulant simultanément sur 77 sites à travers toute l’Indonésie, y compris dans les petites îles !

The SeaCleaners a eu l’honneur d’y être associé, et de rencontrer à cette occasion l’ensemble des officiels et acteurs gouvernementaux indonésiens impliqués dans ce programme d’envergure.

L’objectif du Mouvement est de fédérer et mobiliser toutes les composantes de la nation pour lutter conjointement et de manière massive contre le problème des déchets marins et préserver la mer et ses ressources.

Il reposera sur deux piliers :

Inauguré par le ministre de la coordination des affaires maritimes et de l’investissement, Luhut Binsar Panjaitan, accompagné du ministre des transports, Budi Karya Sumadi, de l’amiral de la marine, Yudo Margono, du gouverneur adjoint de Jakarta et des directeurs généraux de plusieurs ministères, le Mouvement National pour une mer propre s’inspire directement des priorités du Président de la République d’Indonésie Joko Widodo qui avait déclaré en 2014 : « nous devons travailler aussi dur que possible pour restaurer l’Indonésie en tant que pays maritime. Les océans, les mers, les détroits et les baies sont l’avenir de notre civilisation. Nous avons tourné le dos à l’océan pendant trop longtemps. Il est maintenant temps pour nous d’y revenir. »

Visite des infrastructures de gestion des déchets à Gili Trawangan

L’ile de Gili Trawangan, proche de Lombok et Bali, est un petit bout de terre de 2km de long bordé d’une plage de sable blanc. Considérée autrefois comme un des lieux les plus paradisiaques d’Indonésie, l’île souffre aujourd’hui d’un grave problème d’invasion des déchets plastiques, aussi bien sur ses côtes qu’à terre.

Accompagnés par l’association locale Gili Eco Trust, Alice et Antoine ont visité deux centres de tri. Le premier, ouvert en 2020 et financé par le gouvernement indonésien, n’est aujourd’hui pas opérationnel, à l’exception d’une partie du bâtiment où le verre est transformé en briques de construction.

Dans le 2ème centre, actuellement en opération, nos observateurs The SeaCleaners ont pu constater les méthodes actuelles de tri et de compactage des déchets et discuter des éventuelles voies d’amélioration pour optimiser le réemploi des matériaux et les valoriser.

Ils se sont ensuite rendus dans la plus grande (mais pas unique malheureusement) décharge à ciel ouvert de Gili Trawangan, où s’accumulent depuis 30 ans les déchets de l’île. La décharge fait désormais la taille d’un terrain de football, sur 6 m de haut. Alice et Antoine ont participé au ramassage des déchets en verre, qui sont convertis sur place en briques.

Les enseignements de cette tournée ‘listen and learn’ vont nous permettre à court terme de définir les moyens d’actions les plus efficaces pour optimiser les actions existantes et définir des partenariats avec les acteurs locaux les plus impliqués sur le terrain, dans le cadre du projet MAPP.

A suivre….