Table ronde : An Abyss of Plastic Wisdom, A Solutions-Oriented Dialogue | ONU Ocean Decade Laboratories

An Abyss of Plastic Wisdom, A Solutions-Oriented Dialogue | Une table ronde organisée par The SeaCleaners | UN Ocean Decade Laboratories "A Clean Ocean"

UNDecade-roundtable
UN-Decade-CleanSeas

Date : Vendredi 19 novembre
Heure : 11:00am-1:00pm (Central European Time)

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir le lien de l’événement par email.

Inscrivez-vous à la table ronde

La première réunion de planification mondiale de la Décennie des Nations unies pour l’océanologie au service du développement durable a souligné la nécessité d’une approche globale de la société pour inverser le déclin de la santé des océans et améliorer les conditions de leur développement durable.

Cette table ronde vise à renforcer le dialogue entre un ensemble diversifié d’acteurs, à présenter les actions déjà entreprises pour contrer la prolifération des plastiques et à aller au-delà de ces actions actuelles.

Des représentants du monde universitaire (recherche sur les macro- et micro-plastiques, recherche en télédétection), des décideurs politiques, des spécialistes de la politique scientifique, des ONG, de l’industrie, des médias et des scientifiques citoyens échangeront sur chaque expertise afin de travailler ensemble et d’identifier des solutions basées sur la science et la technologie, et de changer notre façon de voir les plastiques et leur chaîne de valeur.

Experts invités

Recherche Macro-plastique
Dr. Tim van Emmerik

Détection hydrologique
Université et recherche de Wageningen, Pays-Bas

Tim van Emmerik est professeur adjoint en détection hydrologique à l’université de Wageningen (WU), aux Pays-Bas. Ses travaux portent sur la surveillance et la modélisation du transport de la pollution plastique dans les systèmes fluviaux à différentes échelles. Avant de rejoindre WU, il a travaillé à l’Université de technologie de Delft, à The Ocean Cleanup et à l’Amsterdam Institute for Advanced Metropolitan Solutions. Tim est passionné par la photographie analogique et la collecte de données dans des lieux extrêmes.

Science participative
Bhargavi Mantha 

Head of Community
Litterati, Canada 

Bhargavi Mantha est la responsable de la communauté à Litterati, où elle travaille en étroite collaboration avec les membres qui documentent les déchets du monde. Elle s’occupe également de la gestion de projets sur les sciences participatives et accompagne les citoyens qui utilisent une méthodologie scientifique pour collecter les meilleures données possibles sur les déchets. Elle est également une scientifique citoyenne qui s’efforce de donner aux autres les moyens de faire de même. Elle est titulaire d’un master en études de marché et comportement du consommateur et d’un master en gestion de l’IE Business School en Espagne. Elle aime se considérer comme orientée vers l’expérience utilisateur et informée par les données. Elle participe également à la conception de produits. Bhargavi a une passion pour la prise de parole en public et utilise ces compétences pour soutenir et perfectionner la communauté Litterati.

 

Médias
Houmi Ahamed-Mikidache

Fondatrice et directrice
Era Environnement, Comores

Houmi Ahamed-Mikidache est la fondatrice et directrice d’Era Environnement, un média basé aux Comores. Née en France et formée au journalisme d’investigation en Afrique du Sud, Houmi est experte dans le domaine du changement climatique et du développement durable depuis 2008. Elle est diplômée en communication (France – Paris XIII) et titulaire d’un master en journalisme (Afrique du Sud – Rhodes University). Ancienne collaboratrice d’Irin News, de TV5 Monde, de l’Agence Anadolu, d’IC Publications, de Jeune Afrique et de l’hebdomadaire français Le Point, Houmi couvre les négociations des conférences des Nations unies sur le changement climatique depuis la COP 14 de Poznan (Pologne). Elle est également formatrice experte et dirige une équipe de jeunes journalistes africains, en plus de journalistes expérimentés.  Elle est membre de plusieurs réseaux de journalistes spécialisés tels que l’Association des journalistes de l’environnement (AJE), Journalistes pour la nature et l’écologie (JNE) et le Réseau africain des journalistes de l’environnement (ANEJ). Elle est également membre de l’Union Nationale des Journalistes Comoriens.

Politiques publiques
Alena Petrikovicova

Policy Officer – Marine litter
Commission européenne, Direction générale des Affaires Maritimes et de la Pêche

Alena Petrikovicova est chargée de mission pour le dossier des déchets marins à la direction générale des affaires maritimes et de la pêche de la Commission européenne, au sein de l’unité “Innovation maritime, connaissances marines et investissements”. Elle a participé à la préparation et aux négociations des directives sur les plastiques à usage unique et sur les installations de réception portuaires et suit actuellement leur mise en œuvre dans la pratique, en étroite collaboration avec les États membres et toutes les parties prenantes concernées. Parmi les autres aspects du travail d’Alena, citons l’orientation politique des projets de l’UE sur la pollution marine, le travail sur le recyclage des bateaux de plaisance en fin de vie, la pollution des conteneurs perdus ou le développement de la conception circulaire des engins de pêche pour encourager la réutilisation et le recyclage en fin de vie.

Télédétection
Dr. Marc Lucas 

Senior Océanographe et chef de projet
CLS Groupe (Collecte Localisation Satellites), France 

Marc Lucas est océanographe senior chez CLS. Il est titulaire d’une licence en sciences océaniques de l’Université de Plymouth (Royaume-Uni), d’une maîtrise en océanographie et d’un doctorat en océanographie physique de l’Université de Southampton (Royaume-Uni). Après trois séjours post-doctoraux en France et en Allemagne, principalement axés sur la modélisation numérique, il a rejoint l’équipe de CLS chargée de fournir des services métocéaniques à la société Offshore Energy.  Il a travaillé sur l’utilisation et l’interprétation de données combinées de satellites in situ et de modèles numériques. Il a ensuite rejoint l’unité d’application environnementale en aval, en se concentrant sur des questions telles que l’invasion de sargasses et le plastique marin. Dans son poste actuel, il supervise également un projet innovant axé sur les données d’observation de la Terre et l’acquisition de données in situ de haute qualité pour les applications satellitaires.

ONG indonésienne
Kevin F. Handojo 

Team Leader, Surabaya,
Bye Bye Plastic Bags, Indonesia 

Kevin est un jeune leader plein d’entrain qui gère plusieurs organisations et événements de bénévolat. À la tête d’une équipe de Bye Bye Plastic Bags à Surabaya, dirigée par de jeunes activistes et leaders mondiaux qui s’efforcent de parvenir à un mode de vie durable, Kevin est un acteur du changement en quête d’une nouvelle expérience et d’une meilleure compréhension des relations internationales et des problèmes mondiaux.

Micro-plastiques
François Galgani 

Project Manager
IFREMER, France 

François Galgani est chef de projet à l’IFREMER et membre du conseil de la mission européenne “Océans” de la Commission européenne. Il préside un groupe technique / scientifique de 115 experts pour soutenir la mise en œuvre de la surveillance des déchets marins en Europe, préside le groupe COI / GESAMP sur la pollution plastique (2017-2021), et est membre de nombreux groupes internationaux (ONU / AENU / Comité consultatif scientifique, groupes techniques du G7 et du G20, groupes d’experts des conventions OSPAR et de Barcelone).

Interface Science-Politique
Dr. Britta Denise Hardesty 

Senior Research Scientist
CSIRO Oceans and Atmosphere, Australia 

Le Dr Denise Hardesty est une scientifique de renommée mondiale spécialisée dans la pollution plastique.  Écologiste de formation générale, ses travaux actuels portent sur la pollution plastique et sur le contrôle et la surveillance du milieu marin afin de réduire la pêche illégale. L’équipe de Denise adopte une approche basée sur le risque pour aborder les impacts du plastique sur la faune, les personnes et les économies. Ses travaux portent également sur les causes des pertes de déchets dans l’environnement, sur la manière d’identifier et de mettre en œuvre des politiques efficaces pour réduire la quantité de plastique entrant dans l’environnement, et sur les pertes d’engins de pêche. Elle promeut le rôle de la science dans l’élaboration des politiques et la prise de décision, et fournit régulièrement des conseils scientifiques aux gouvernements et aux groupes internationaux.  Elle croit fermement à la science citoyenne, ayant travaillé avec plus de 8 000 volontaires pour aider à relever les défis mondiaux.

Industrie
Luc Desoutter 

Responsable du développement durable,
Sidel, France 

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’ICAM de Lille (France), et après avoir passé 16 mois en mer dans la marine française, Luc a commencé sa carrière en 1987 chez un fournisseur mondial d’équipements automobiles. Il a rejoint SIDEL il y a 28 ans, occupant de nombreux postes dans le domaine des nouvelles technologies et du développement de produits, de l’emballage et du développement de processus. Tout au long de sa carrière, Luc a géré les aspects de la durabilité, notamment les questions liées au PET et l’impact de l’empreinte carbone. Il a été nommé responsable du développement durable de SIDEL en 2018. Sa mission principale est d’aider à définir et à conduire de manière cohérente l’agenda de durabilité à travers les activités de SIDEL en interagissant avec les principales parties prenantes internes et externes. Il contribue également à la démarche RSE de SIDEL.

Organisateurs – The SeaCleaners

Gwenaële Coat 

Directrice scientifique
The SeaCleaners, France 

Gwen a étudié l’océanographie biologique (produits primaires) et a décrit une nouvelle espèce d’algues Ulva armoricana, responsable de la prolifération d’algues vertes au large des côtes bretonnes. Toujours passionnée par la science mais pas par la vie de laboratoire, elle a obtenu une maîtrise en études de communication scientifique où elle a confirmé son intérêt particulier pour la fourniture des informations nécessaires aux décideurs et au public pour une prise de décision fondée sur des preuves. Après quelques années au siège du CNRS dans le département de la communication à Paris, elle s’est envolée pour les États-Unis où elle a passé près de 20 ans. Elle s’est consacrée aux aspects et aux enjeux de la collaboration scientifique internationale, de la biosécurité à la biologie de la conservation. Fin 2020, le besoin de revenir à ses racines la pousse à revenir en France, où elle devient directrice scientifique de The SeaCleaners en 2021.

Modératrice

Elise d’Epenoux

Responsable de la Communication Internationale
The SeaCleaners, France 

Reporter pour RFI en Afrique, Elise a été journaliste pour l’AFP (Agence France-Presse) pendant plus de 12 ans. Elle a ensuite travaillé pendant 2 ans comme chargée de communication, responsable éditoriale et rédactrice pour la CCNUCC (Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques) et a notamment travaillé pour les COP23 et COP24. Depuis juin 2021, elle est responsable de la communication internationale pour les SeaCleaners où elle développe et déploie la stratégie de communication internationale.